Alain
Denis

Itinéraire
d’un enfant
(très) gâté

Dès l’âge de 14 ans, Alain Denis sait déjà qu’il sera coiffeur.

Un métier, dixit l’intéressé, qui lui permet de mettre à exécution « son sens du style et son amour pour les femmes »…

1983 : après avoir été, entre autres, Coiffeur Ambassadeur pour L’Oréal, Alain Denis ouvre son premier salon bruxellois avenue Montald. Style unique, concept coupe et couleur, hé oui, déjà! mais aussi cette écoute dont ce coiffeur ne cesse de faire sa priorité absolue.

1988 : une année riche au cours de laquelle le jeune coiffeur collabore avec Elvis Pompilio , mais aussi avec des agences telles que Mac Cann Erickson et Publicis en tant que coiffeur et consultant. Il apparaît dans le monde de la presse féminine où les magazines Gaël et Femmes d ’Aujourd’hui s’arrachent ses avant-après sublimateurs…

1995 – 1997 : devenu Coiffeur Ambassadeur International pour L’Oréal Professionnel, Alain Denis forme et performe aux quatre coins de l’Europe.

2002 – 2014 : Nouvelle aventure à Gent. Un salon de 250 mètres carrés, à l’étage de la Laurentplein avec vue panoramique sur le centre de Gand, devient en quelques mois le dernier salon ou l’on cause en néerlandais et en français of course.

2004 : Alain Denis reprend la mythique Maison Roger et décrochera le brevet de Fournisseur de la Cour de Belgique, reconnaissance suprême octroyée par la Reine Paola et par le Reine Mathilde. Il ouvre cette vénérable enseigne à un public plus large, conscient que seule une clientèle renouvelée assure la longévité, il crée la « coiffure prêt- à – porter » destinée à la femme active, prolongement logique de la « Coiffure Couture » créée par Monsieur Roger.

La reine Mathilde se fait coiffer chez Alain Denis
Alainn Denis - Itinéraire d'un enfant gâté

2005 : prolongement de l’avenue Montald , nouvel écrin au sein du prestigieux club Royal La Rasante, suite logique de sa signature parcimonieusement reproduite.

2016 : Après lui avoir offert le meilleur et gagné son pari, il vend la Maison Roger à laquelle il a insufflé toute son énergie, sa créativité puis, se lance vers de nouveaux défis.

Aujourd’hui, il se consacre à d’autres passions, à sa propre marque, devenue entre temps, Alain Denis Bruxelles, mais aussi à des affections personnelles, dont le partage de ce que, en toute modestie, lui a apporté son expérience de coiffeur éclectique. A travers les formations pour les coiffeurs à l’académie L’Oréal, mais aussi dans les écoles professionnelles « sensibles et par ses « ateliers », destinés à tous les publics, ce coiffeur complice des femmes pense à leur rendre la vie encore plus belle…

Signature Alain Denis
Collection Alain Denis